Réduction Chasselas

Identification des types de réduction dans les vins de Chasselas: caractérisation organoleptique et analytique.

Responsable du projet : Christian Guyot

Partenaires : HES-SO-Valais (ITV), Agroscope et producteurs-vignerons vaudois

Financement : HES-SO, HES-SO-Valais (ITV), Terravin, Agroscope et producteurs-vignerons vaudois

2007-2009

Résumé

Les professionnels de la Fédération Vaudoise des vignerons (Terravin®, Canton de Vaud – Suisse) constatent une augmentation des problèmes de réduction dans leurs vins de chasselas. Cette étude a pour objectif de dresser une cartographie sensorielle des vins présentant des problèmes de réduction. Les méthodes sensorielles globales et spontanées semblent être les plus appropriées pour caractériser rapidement un grand nombre de vins dont on ne souhaite pas fixer de descripteurs standards.

Cette étude identifie les caractéristiques sensorielles de 63 vins de chasselas par la méthode du Napping®. Les résultats montrent une diversité sensorielle très importante et une variété de termes qui semblent parfois très éloignés des descripteurs classiques des problèmes de réduction.

Cet exemple confirme l’intérêt et la faisabilité du Napping® pour dresser une cartographie sensorielle rapide des vins. Les descripteurs générés sur les nappes peuvent ensuite être repris pour un profil sensoriel conventionnel en vue d’une quantification plus précise.

 

Publication

DENEULIN P. et GUYOT C., 2009. Caractérisation sensorielle des problèmes dits de réduction dans les vins de chasselas par la méthode du Napping®. Revue française d’œnologie, 237: 17-20