Pile-Verte

Biofuel cell work station : A versatile sustainable energy supply

Responsable du projet à Changins: Serge Hautier

Partenaires : HES-SO Valais et EIA-FR (ICHIMIE)

Financement :  HES-SO

2010-2011

Résumé

Les piles à combustible microbienne génèrent de l’électricité à partir de toute sorte de biomasse. Dans ce projet, la transformation d’effluents vinicoles en électricité et en bioéthanol par une pile à combustible microbienne (à base de levures) a été investiguée. L’objectif principal poursuivit par Changins était de tester la version portable de la pile à combustible (développée par les partenaires du projet) afin de suivre la fermentation malo-lactique et diagnostiquer d’éventuels problèmes. L’utilisation des piles à combustible microbienne portables s’est heurtée à de nombreux problèmes techniques (contaminations des électrodes, porosité des membranes, absorption des bactéries sur des MFC en plexiglas…..) qui ont rendu le déroulement d’une FML en cellule problématique. Cette FML génère de très faibles variations ampérométriques dans le vin difficilement analysables. L’objectif a été considéré comme techniquement non réalisable.