LeafrollVirus

Analyse moléculaire de l'impact des infections par les virus associés à l'enroulement de la vigne (GLRaV) sur la physiologie de la vigne et des baies

Responsable du projet: Dr. Markus Rienth

Partenaire: Agroscope

Financement: Office fédéral de l'agriculture (OFAG)

2018 - en cours

Résumé:

Ce projet fait partie d'une étude à long terme déjà existante visant à comprendre l'influence de l'infection par les différents virus associés à l'enroulement de la vigne (GLRaV, Grapevine leafroll-associated virus) sur la physiologie de la vigne, développer des stratégies de lutte plus efficaces et créer une base végétale résistante.

Le sous-projet utilisera l'analyse moléculaire (séquençage de l'ARN et analyse de l'expression génétique) pour étudier l'effet des virus GLRaV sur la physiologie de la vigne, afin de mieux comprendre les mécanismes d'endommagement des différentes particules virales chez l'hôte.

Le dispositif expérimental avec différentes infections de GLRaV existe déjà depuis 2010, issu d'une étude pilote à Changins, et a déjà été caractérisé au cours des 3 dernières années avec des mesures physiologiques relativement simples (photosynthèse, rendement, croissance). Étant donné que les symptômes phénotypiquement observables varient grandement en fonction du temps et du cépage, une analyse basée uniquement sur ces observations physiologiques ne permet que des conclusions très limitées sur l'impact réel de l'infection virale sur le métabolisme de la plante. Afin d'acquérir une connaissance plus approfondie de la physiologie et de l'interaction du virus avec l'hôte, l'étude existante sera étendue pour inclure des analyses moléculaires (séquençage d'ARN). Cette méthodologie apportera de nouvelles connaissances précieuses sur le développement et l'interaction de la vigne et du virus, ce qui contribuera à la sensibilisation des viticulteurs ainsi qu'au développement de stratégies de lutte et de cépages tolérants ou résistants.

Retour