Façades végétalisées

Façades écologiques végétalisées à support poreux

Responsable du projet à Changins : Dr. Stéphane Burgos

Partenaires : hepia, SKYFLOR® Creabeton Matériaux SA, centre de formation professionnelle de la Nature et de l’Environnement de Lullier

Financement : Office fédéral de l’environnement (OFEV)

2012 – 2014

Résumé

Il s’agit de développer des parois végétalisées écologiques et économiquement abordables permettant d’utiliser le potentiel de surfaces verticales disponibles en ville et d’améliorer la qualité de vie en réduisant les atteintes environnementales liées à la forte densité des villes. Les modules des parois végétalisées sont constitués d’un « contenant » pré-fabriqué en béton haute performance et céramique. lls sont remplis d’un substrat, ensemencés et placés en position verticale pour couvrir les façades. La mise en place de tensiomètres, sur les éléments test, a permis de réduire les quantités d’eau d’arrosage et de les équilibrer en fonction des besoins des végétaux.

La possibilité d’un test en condition réelle s’est offerte, lorsque le canton de Genève a commandé un mur végétal de 35 m2 implanté en pleine ville, ensemencé de plantes herbacées, vivaces et spécifiques au canton de Genève. Cette réalisation a permis d’affiner les détails de mise en œuvre. Semé au printemps 2013, les plantes ont abondamment fleuri et le mur a bien passé son premier hiver in situ. Cette réalisation a reçu le prix « nature en ville ». La ville de Neuchâtel a commandé un mur anti-bruit, posés en mai 2014, permettant de protéger un square en plein centre-ville. Cette réalisation a permis d’avancer sur les capacités phoniques du mur.