ChanClim

Établissement et optimisation d'un réseau de surveillance des ennemis des plantes cultivées émergents dans un contexte de changements climatiques.

Responsable du projet à Changins : Dr. Dominique Fleury

Partenaires : hepia (inTNE) et la direction générale de l’agriculture du canton de Genève (DGA)

Financement : OFEV (Programme pilote Adaptation aux changements climatiques)

2014 – 2016

Résumé

L'une des contraintes à laquelle le secteur agricole devra faire face dans un contexte de changements climatiques (CC) concerne les ennemis des cultures émergents. En effet, avec un réchauffement climatique, plusieurs espèces non répertoriées en Suisse sont susceptibles d'exercer une pression de plus en plus forte, notamment en région transfrontalière. Ainsi, le principal objectif de ce projet est d'établir un système de surveillance précoce des ravageurs émergents afin de freiner leur dissémination et par conséquent leur impact sur la qualité des habitats agricoles et les cultures en Suisse.

Les objectifs sont les suivants :

1-Identifier les ennemis des cultures (adventices, arthropodes, pathogènes, nématodes et plathelminthes) présentant un fort potentiel de nuisibilité en agriculture dans un contexte de CC;

2-Mettre en place une stratégie prévisionnelle de surveillance de ces ennemis;

3-Etablir un protocole de détection précoce et efficace de ces organismes pour les principales cultures horticoles du canton de Genève et régions limitrophes;

4-Analyser les vulnérabilités du secteur agricole du canton de Genève et régions limitrophes aux CC pour les organismes ciblés;

5-Identifier et documenter les options d’adaptations aux CC qui devront être mises en place dans ces cultures pour limiter les risques phytosanitaires de ces organismes en Suisse ;

6- Proposer des méthodes alternatives, curatives ou préventives afin de réduire l’utilisation de pesticides et donc leur impact sur l’environnement.

 

Publication

FLEURY D. 2014. Changement climatique: viticulture et arboriculture. Revue suisse Viticulture, Arboriculture et Horticulture 46 (6): 395 (pdf)