Airosion

Projet pilote visant à observer l'érosion dans les cultures afin de prendre des mesures de prévention

Responsable du projet à Changins : Dorothea Noll

Partenaires : Universität Bern, HEIA-FR, HAFL (Berner Fachhochschule)

Financement : OFEV

2015 – 2017

Rapport final du projet: PDF

Résumé

L'érosion des sols diminue à la longue la capacité de rendement des sols par la perte du sol en surface. Elle peut aussi contaminer les eaux avec des sédiments fin, les éléments nutritifs ou encore les polluants. Malgré tout cela, les problèmes liés à l'érosion ne sont généralement pas considérés comme prioritaires et les mesures prises pour lutter contre les problèmes d'érosion sont généralement insuffisantes. De plus, il est difficile pour les services cantonaux d'observer sur le terrain toutes les situations qui engendrent effectivement de l'érosion et de pouvoir proposer des mesures adéquates. Les nouvelles technologies telles que l'utilisation d'images aériennes prise par des drones (Unmanned Aerial Vehicle (UAV) ' low cost) couplées à l'utilisation des données radar des précipitations offrent de nouvelles possibilités pour pouvoir documenter ces situations et proposer des mesures de prévention.

L'Office Fédéral de l'Environnement souhaite exploiter cette piste des nouvelles technologies pour voir s'il est possible de mettre en évidence les traces d'érosion après un événement pluvieux important à l'aide des images aériennes prises par un drone. Ce projet s'inscrit dans la suite du projet "Agrovision" qui a permis le développement des méthodes d'acquisition d'images. Les objectifs de ce projet de recherche sont :

  • Documenter les évènements érosifs par des mesures de terrain et des images aériennes.
  • Documenter les pratiques culturales conduisant aux évènements érosifs.
  • Comparer les mesures de terrain et les analyses d'images.
  • Analyser les images aériennes pour calculer le volume des rigoles d'érosion.
  • Développer un outil de prévention et non de contrôle.